Les lutins de la Rédac à la rescousse

Le mois de Décembre est le grande foire annuelle de la consommation et nous sommes socialement dans l’obligation de trouver des cadeaux. Malheureusement notre cerveau en ébullition a parfois du mal à s’y retrouver, d’autant plus que l’overdose de publicité n’aide pas à s’y retrouver… N’ayez crainte pauvres âmes en détresse, la vaillante rédaction de De Cape et de Dés n’est jamais avare de recommandations et vous donne quelques suggestions à la volée. L’occasion pour elle de se présenter un minimum et d’avoir la satisfaction d’avoir semé les petites graines des cultures de l’imaginaire sous les sapins de ses lecteurs.

Som, rédacteur en chef auto-proclamé et papa geek débordé (imaginez l’angoisse au moment des fêtes…)

baguettes de sorcier DIYSi vous êtes comme moi, faire les boutiques en fin d’année tiens plus de la corvée qu’autre chose alors pourquoi ne pas se lancer dans la confection de cadeaux personnalisés? C’est pourquoi je vous propose de fabriquer de magnifiques baguettes magiques inspirées du monde d’Harry Potter. J’ai trouvé ce tutoriel (en anglais) en cherchant des idées pour un huis-clos et toutes les personnes qui les ont vues sont tombés sous le charme (facile celle-là). Un minimum de matériel pour un maximum d’effet en somme. Je vous livre un petit tuyau personnel : rajoutez une baguette chinoise au milieu de la feuille de papier pour plus de solidité.

Si vraiment vous voulez passer à la caisse, vous pouvez toujours faire découvrir Les Nouveaux Héros ou Les Cinq Légendes, que vous trouverez à vil prix tant ces deux pépites d’animation n’ont pas eu le succès qu’elles méritaient: les fêtes de fin d’année sont un moment propice pour partager en famille de jolis films d’animation passés sous le radar…

Virginie, chroniqueuse timidement passionnée (on ne l’arrête plus… à condition de la mettre en confiance)

lampe-d-ambiance-star-wars-etoile-de-la-mort lampe-triforce-the-legend-of-zeldaPour ma part n’étant pas une fan des travaux manuels, je vais vous proposer une liste spéciale geek/gamer. En ces temps froids, rien de mieux que des petits gadgets faits spécialement pour les addict de l’informatique. De quoi se faciliter la vie et être à l’aise devant nos écrans !
La lampe de bureau peut paraitre inutile mais vos yeux vont finir par vous le faire payer ! Pourquoi ne pas opter pour une lampe fun et cool qui pourra décorer votre bureau tout en ne cassant pas votre belle collection de figurines ?

peignoir-the-legend-of-zeldaN’essayez pas de ma faire croire que vous n’avez jamais expérimenté la tenue « pilou » du dimanche après-midi devant le pc, je ne marcherais pas. Cependant un geek peut faire ça avec classe (du moins selon ses propres critères de mode). Les sites spécialisés se sont donc lancés sur le créneau du gaming cocooning et proposent aujourd’hui de nombreuses variantes! Vous pouvez donc ainsi vous retrouver dans la peau de vos super héros préférés ou revêtir les couleurs de vos jeux fétiches, tout en étant en tenue d’Adam quelque peu recouvert (je vous l’avais bien dit qu’elle se lâchait une fois bien en confiance – NDLR) !

Quentin, stakhanoviste ambitieux (forcément des vilaines intentions derrière autant d’articles…)

Die HardMe concernant, je vais vous conseiller le visionnage de quelques uns de mes films de Noël. Le premier (et le seul si je ne devais en choisir qu’un) : Die Hard ou Piège de Cristal dans la langue de Jean-Pierre Darroussin. Quel film représente plus l’esprit des fêtes que John McClane piégé dans le Nakatomi Plaza lors du réveillon de Noël (Honnêtement je ne vois pas – NDLR) ? Un très grand film qui est aujourd’hui devenu un modèle dans le cinéma d’action américain, copié et recopié jusqu’à la moelle, et qui n’a pourtant pas pris une seule ride. C’est un réel tour de force qu’a réussi John McTiernan avec ce film. Laissez-vous porter en cette belle nuit de noël.

arrete_moi_si_tu_peuxAutre film auquel je pense systématiquement à cette période de l’année : l’excellent Arrête-moi si tu peux du grand Steven Spielberg avec les encore plus grands DiCaprio et Hanks dans les rôles titres. Le film est intimement lié à Noël dans son intrigue et je suis toujours marqué par plusieurs de ces scènes poignantes se déroulant lors du réveillon. Le film est pour le reste magnifiquement mené de bout en bout. A ne pas manquer.

le-pole-expressEnfin et si vous préférez rester sur un esprit de Noël bien traditionnel avec tout ce que cela comprend de neige, de lutins et de Père Noël, alors je ne saurais trop vous conseiller Le Pôle Express du malheureusement sous-estimé Robert Zemeckis (Euh il est quand même adulé pour Retour vers le Futur et oscarisé pour Forrest Gump – NDLR). On pourra lui trouver quelques défauts, premier film intégralement réalisé en performance capture, mais vous ne trouverez pas mieux pour vous faire retourner en enfance. C’est simple: regardez ce film et vous aurez à nouveau une demi-douzaine d’années. La réalisation de Zemeckis est toujours aussi inventive et la bande originale composée par Silvestri retranscrit magistralement cette esprit.
Ho-ho-ho, bon visionnage !

Cédric, le grand architecte de l’ombre (le mec qui fait fonctionner et chapeaute le bousin quoi)

Beaucoup vous dirons que Noël est une période propice de partage et de moment passé en famille. Je laisse mes camarades vous recommander film/jeux et autres geekeries. Pour ma part je vous fais part de plusieurs petites recettes à faire seul ou en famille et déguster devant les films recommandés par Quentin par exemple ou un bon Disney.
chocolat-chaud-maisonPour commencer, quoi de mieux qu’un bon chocolat chaud maison. Et la je vous donne une recette maison, gourmande et facile à faire. Pour cela il vous faut (pour 2 personnes standard ou un gourmand), 50cl de lait, 8 carrés de chocolat noir, une noisette de beurre, 15 cl de crème fraîche épaisse, des mini-chamalows, des épices (selon vos goûts). Faire chauffer le lait dans une russe (attention il ne doit pas bouillir). Dans une autre plus grande, faire fondre le beurre à feu doux, y ajouter le chocolat tout en remuant sans arrêt. Une fois le chocolat fondu, incorporer la crème sans arrêter de remuer jusqu’à avoir un mélange onctueux et brillant. Ajouter à ce moment les épices selon vos goûts comme des arômes vanille ou de la cannelle par exemple. Personnellement je met très souvent de la muscade et de la cannelle. Il est important que le chocolat ne soit pas porté à ébullition au contraire il faut que le mélange soit très doux. Incorporer au mélange le lait progressivement afin que le chocolat se dilue bien. Si vous le faite trop vite, vous aurez des petits morceaux de chocolat qui flotteront dans votre lait (mais ce n’est pas grave). Il est possible de sucrer le chocolat (un ou deux morceaux) si cela vous en dit. cookiesServez le chocolat encore bien chaud dans des mugs ou des bols (pour les plus gourmands). Ajouter une poignée de mini-chamalow. Si l’humeur vous en dit, vous pouvez rajouter de la chantilly (maison de préférence). Saupoudrez le tout avec du cacao en poudre et/ou un peu de cannelle. Une paille ou une cuillère est recommandé pour déguster votre chocolat (Attention avec la paille de pas vous brûler, surtout pour les enfants). Pour accompagner cela, rien ne vaux de bons cookies fait maison. Je vous recommande cette recette ou celle-ci, n’ayant pas encore de recette maison. Comme pour le chocolat chaud, n’hésitez pas à faire selon vos envies de Noël et vos goûts. L’important est de le faire avec amour.
Installez-vous sur le canapé avec votre plateau. Mettez vous dans votre plaid préféré et profitez de ce moment de détente et de gourmandise !

Kévin, conteur officiel du royaume ludique de Capes et de Dés (uniquement d’après ses dires …)

sorceleurPour Noël, pensons à nos amis libraires qui font un métier formidable pour la culture !
Si vous aimez les contes alors peut-être aimerez-vous découvrir (ou redécouvrir) les contes revisités par Andrzej Sapkowski dans sa série le Sorceleur où Geralt de Riv, un assassin mutant, combat les monstres que l’on connait sous une forme plus sombre. Les Origines du sorceleur regroupe les premières nouvelles de Sapkowski. Si vous vous sentez l’âme d’un sorceleur il existe également une suite aux nouvelles en jeux vidéo connus sous le nom de la trilogie The Witcher.
les-lames-du-cardinalSi les univers médiévaux vous laissent de marbre et que vous préférez vous imaginez en mousquetaires plongés en plein de cœur d’un Paris où le mysticisme se mêle aux capes et aux épées, alors essayez le cycle Les Lames du Cardinal, trilogie de Pierre Pevel fortement inspirée dans le fond et la forme par Les Trois Mousquetaires d’Alexandre Dumas. Pour aller plus loin dans l’univers de Pevel, sachez qu’il existe un excellent jeu de rôle éponyme.
oglafUne dernières recommandations mais non des moindres : les éditions Lapin proposent une traduction d’Oglaf un web-comic créé par Trudy Cooper et Doug Bayne où l’on raconte les mésaventures humoristiques de personnages dans un univers héroïc-érotico-fantastico-porno. Très drôle mais à ne pas mettre entre toutes les mains !
Bonne lecture et au plaisir de vous revoir.

El Dark Poulpo, l’inclassable manipulateur de cubes en bois (allez donc trouver un point commun entre swashbuckling et transhumanisme vous…)

isle-of-skyePour les recommandation de la rédac je mettrais Isle of Skye, un jeu ou l’on doit devenir le roi de ce qui semble être l’Écosse. Le jeu se prend vite en main, il est complexe mais pas compliqué du tout, les parties sont courtes (45 min environs à 5 joueurs). Un indispensable dans votre ludothèque, surtout si vous aimez les drakkars et les moutons laineux (voilà quelqu’un qui respecte les consignes et fait une recommandation rapide, histoire de ne pas surcharger l’éditeur de travail – NDLR)

Alexandrine, la muse sémillante et insaisissable (en gros, de l’enthousiasme à revendre mais pas d’article)

La magie de Noël se décline sur tous les supports donc accrochez-vous, je vais vous gâter avec tout un tas de recommandations pour des fêtes bien remplies :

dw_fairytales_c_20025_bg_front

  • à lire : Le Paris des Merveilles, trilogie de Pierre Pevel durant la Belle Époque où nous suivons les aventures de Louis Griffont, célèbre mage du Cercle Cyan. Pour les anglophiles, Time Lord Fairy Tales est un recueil de contes pour enfants au sein de l’univers de Doctor Who.
  • à regarder : quelques classiques Disney dont Merlin l’Enchanteur, la Belle et la Bête,Mary Poppins ou encore le Noël de Mickey (une adaptation du conte de Dickens, un Chant de Noël – NDLR) ; les indémodables Harry Potter 1 & 2, qui nous rappellent que la magie est en chacun d’entre nous. Pour les amateurs de X-Files, l’épisode 6 de la saison 6 les Amants maudits rappelant leur manière les véritables valeurs de Noël.
  • à écouter : Have yourself a merry little Christmas de Franck Sinatra ou Noël en Mordor du Naheulband (ça c’est du grand écart dans le style chanson de fêtes – NDLR)

Nous voilà au bout de cette session de recommandations et j’espère que chacun y trouvera un petit quelque chose pour faire plaisir ou se faire plaisir. Pour ma part, je sens que ces fêtes ne vont pas être de tout repos avec autant de jolies choses à faire, à lire, à voir, à jouer, etc : j’en frémis d’aise…

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Une réflexion au sujet de « Les lutins de la Rédac à la rescousse »

  1. Ping : Une année éprouvante | De cape et de dés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *