Manga sur Loire, petit (festival) mais costaud

Il va falloir lever le pied avec les festivals, nos lecteurs vont finir par croire que De Cape et de Dés ne fait que ça. Après on ne va pas se mentir, nous aimons beaucoup…

L’un des objectifs de l’association De Cape et de Dés, outre la pratique du jeu sous toutes ses formes, est la promotion de la pratique ludique pour tous. Ce qui nous pousse à participer à un certain nombre de manifestations ludiques (l’Île aux Jeux, Games Tours Festival) ou généralistes (Japan Tours Festival, les Historiques) autant que faire se peut. Notre choix se porte la plupart du temps sur les festivals de grande taille pour toucher un maximum de personnes. Et puis il y a les choix du cœur comme Manga sur Loire.

Manga sur Loire, comme son nom l’indique, est un festival qui célèbre la culture japonaise avec supplément de cultures de l’imaginaire. Pour sa neuvième édition, toute l’équipe d’organisation vous invitait à passer une journée bien remplie à Montlouis-sur-Loire : entre les arts traditionnels japonais, les jeux vidéos, le cosplay, les rencontres avec des créateurs et illustrateurs, les jeux de société, les expositions, les conférences, les concours, la programmation était riche et variée. Des qualités d’autant plus appréciables pour une manifestation gratuite.

Vous avez bien lu : Manga sur Loire est un cadeau offert à tous les fans de mangas et les geeks d’Indre-et-Loire et d’ailleurs. Certes la convention n’a pas le faste de grosses machines comme Japan Tours Festival mais joue avec sincérité et sérieux la carte de l’accessibilité. En faisant appel à la bonne volonté d’acteurs locaux, elle permet au plus grand nombre de célébrer ensemble une passion commune pour tout un pan de la culture populaire. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la formule séduit par cette générosité et cette diversité.

manga sur loire 01

Étrangement, les cosplayers ne sont pas les plus faciles à convaincre de s’essayer au jeu de rôle…

A titre personnel, je connais Manga sur Loire depuis 5 ans et j’avoue être tombé instantanément sous le charme de ce festival sans prétention avec beaucoup de cœur. J’y retourne à chaque fois avec le même plaisir et les organisateurs se plient en quatre pour nous satisfaire et nous surprendre au fil des éditions. La nouveauté de cette année était l’ouverture sur les jeux de société avec nos copains de l’association Dans le Blanc des Jeux et sur les jeux de rôle… avec De Cape et de Dés ! Pourtant ce n’était pas gagné d’avance.

Quand l’invitation est arrivée, l’association était dans les préparatifs du Games Tours Festival et nos membres étaient déjà très mobilisés sur ce projet, sans compter que les dates étaient dramatiquement proches… Nous aurions pu refuser mais il s’avéra que je n’étais pas le seul à apprécier Manga sur Loire et une petite équipe motivée s’est rapidement constituée pour répondre à l’appel. Quelques échanges de mails plus tard, nous étions officiellement les pourvoyeurs en jeux de rôles du festival, pour notre plus grand plaisir.

manga sur loire 02

Du jeu de rôle pour toute la famille

Le jour dit, c’est une bande de six joyeux spadassins (avec le prompt renfort d’autres membres de passage) qui était plus que ravie de faire découvrir notre passion aux festivaliers de Manga sur Loire, qui se sont prêtés au jeu toute la journée avec curiosité et bonne humeur, dans l’espace confortable et intime installé par l’équipe d’organisation aux petits soins. Les parties se sont enchaînées et nous avons ressenti une véritable bienveillance de la part des participants, ravis de leur expérience même si elle ne débouche pas sur une pratique régulière.

Notre bilan de cette journée bien remplie est très enthousiaste : toute l’équipe était prête à revenir, avec des propositions plein la tête pour enrichir l’expérience pour une prochaine édition. L’ambiance unique de Manga sur Loire, accueillante et généreuse, a beaucoup contribué à notre ferveur et nous a conforté dans notre idée que De Cape et de Dés, dans sa volonté d’ouverture, se devait de soutenir ce genre d’initiatives ouvertes au plus grand nombre. Alors on se donne rendez-vous à Montlouis en 2018 ? Avec l’association ou pas, j’y serai sans l’ombre d’un doute…

2 réflexions au sujet de « Manga sur Loire, petit (festival) mais costaud »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *