Stan l’Immortel

Bonsoir chers lecteurs. Ces derniers week-ends ont été très chargés pour l’association et le site a été un peu délaissé… mais je ne pouvais pas me résoudre à laisser le blog sans article.

Stan Lee est mort lundi dernier à l’age de 95 ans, Pour certains, ce n’était qu’un vieux monsieur apparaissant dans les films du Marvel Cinematic Universe ; pour d’autres c’est l’homme qui a révolutionné l’industrie des comics américains et lui a donné ses lettres de noblesse. Pour moi, c’était le visage sur les couvertures de Strange Spécial Origines que je dévorais pré-adolescent. Dans tous les cas, il est un fait que son œuvre a marqué la culture populaire et que certaines de ses créations ont marqué des générations de lecteurs et de spectateurs.

Quand il créée les Quatre Fantastiques avec Jack Kirby en 1961, il fait entrer les super-héros dans une nouvelle ère et propulse Marvel sur le devant de la scène. En proposant des intrigues plus adultes, confrontant ses personnages autant à des problèmes quotidiens qu’à des super vilains, Lee et Kirby créent de nouveaux standards qui influenceront durablement les comics. De cette collaboration naîtront également Hulk, Thor, les X-Men et  les Avengers. Mais son personnage le plus iconique est sans conteste Spiderman, créé en 1962 avec Steve Ditko.

A partir des années 70, Stan Lee se détournera progressivement de la partie créative de Marvel afin de devenir le porte-parole de la maison d’édition et de superviser les adaptations sur d’autres supports (films, séries télévisée, animation). Tous ces projets ne sont pas couronnés de succès (loin de là) mais l’aura de Stan Lee auprès du public reste intacte. Malgré des déboires avec ses illustrateurs, dont il minimise l’importance dans leurs créations communes, il demeure le visage emblématique de Marvel.

Stan Lee, tel qu’il apparaît dans le film animé Big Hero 6.

Avec les difficultés financières de la Maison des Idées à la fin des années 90, Stan Lee retrouve progressivement son indépendance, bien qu’il continue de collaborer ponctuellement avec Marvel. Ses aventures éditoriales indépendantes ne connaîtront pas les succès financiers et créatifs qui furent les siens dans les années 60. Il demeure toutefois sur le devant de la scène grâce à un poste de producteur exécutif et à ses apparitions dans certaines productions audiovisuelles, adaptées de son œuvre (comme le Marvel Cinematic Universe) ou non (comme la série The Big Bang Theory).

Bien qu’il continuait d’apparaître en public, Stan Lee était très affaibli ces dernières années, plus encore depuis le décès de sa femme Joan en 2017. Jusqu’au bout, il sera resté proche de son public qui comptait plusieurs générations de fans, reconnaissants de son immense contribution à la culture populaire et au mythe moderne des super héros. Distingué à de multiples reprises de son vivant, il est devenu une légende le lundi 12 novembre 2018. Et je ne trouve pas les mots qui seraient à la hauteur de l’héritage qu’il nous a légué, aussi je me contenterai de ceci : mille fois merci, Monsieur Stan Lee…

Stan Lee par l’artiste masqué Mr Garcin

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.