Visite et découverte du Funlab, le fab’lab de Tours

Vous aimez le craft et les nouvelles technologies ? Woolfee vous propose de découvrir un lieu magique qui saura combler vos deux passions à la fois…

C’est quoi un Fab’lab ?

Le fab’lab veut dire en anglais « fabrique d’usage numérique ». C’est un lieu où l’on mutualise un certain nombre de machines qui sont en temps normal, soit fortement onéreuses, soit très encombrantes. A l’origine les « fab : fabrication » « lab : laboratory » (en français : les ateliers laboratoires), ont été créés par des étudiants du MIT qui avaient besoin de fabriquer des machines spécifiques à leur travaux d’étudiants. Très vite, le phénomène s’est fait connaitre et s’est propagé dans le monde entier.

En France les fab’lab sont regroupés en une fédération. Il en existe plusieurs types :

  • associatifs,
  • entreprises,
  • à destination des entreprises,
  • d’écoles ou universités.

Qu’en est-il du fab’lab de Tours ?

Le fab’lab principal de Tours est tenue par l’association Funlab. Afin de découvrir cet univers nous avons été accueillis par Aurélien Viney, secrétaire de l’association tourangelle. L’atelier se situe dans l’ancienne imprimerie de MAME, qui est aujourd’hui le siège de la French Tech Loire Valley. À la fois une pépinière pour jeunes entrepreneurs et un site spécialisé dans l’innovation au sein de la métropole tourangelle. Avant de visiter l’atelier, Aurélien nous explique un peu comment tout ça s’organise. Celui de Tours est de type associatif. Il a pour vocation de montrer aux personnes, l’utilisation des diverses machines afin qu’elles soient autonomes et puissent s’en servir par eux-même sans avoir recours à une tierce personne.

Quelles sont les machines utilisables à l’atelier ?

Petite précision ^^ :

En ce qui concerne les machines citées, je ne vais pas vous cacher que je reprends les explications du site internet et de Aurélien, notre guide. C’est une liste non exhaustive, car il en existe un nombre incalculable sur place et je suis loin d’être une spécialiste. N’hésitez pas pour plus de détails à aller visiter leur site.

Les imprimantes 3D

Crédits: Funlab – www funlab.fr – Imprimante 3D

C’est un vrai phénomène en France et dans le monde ! Mais bien sûr, un tant soit peu que l’on en veuille une performante, le coût et la taille ne sont pas à la portée de tous. Elles font partie des machines qui font la réussite de ce type de structure collaborative.

Imprimante 3D à « extrusion de plastique » : qui utilise un fil de plastique qui va fondre et grâce à une buse, venir créer la forme préparée couche par couche. Elle nécessite au préalable, d’avoir créé un modèle 3D sur ordinateur, grâce à un logiciel spécialisé.

Imprimante 3D laser : Celle-ci à la particularité de venir, grâce à un laser, figer de la résine afin qu’elle soit au final conforme au modèle 3D. La finition est plus précise que pour la première imprimante.

Les découpeuses

Crédits: Funlab – www.funlab.fr – découpeuse laser

 

La découpeuse laser, qui utilise des faisceaux de lumière afin de venir faire des découpes ou graver un modèle aussi bien dans du plastique, du bois, etc.

La découpeuse vinyle : va permettre de venir faire des découpes de plus petites tailles grâce à des cutters (exemple pour créer des stickers). On peut l’utiliser sur des feuilles de plastique, vinyle ou bien du tissu.

La fraiseuse numérique

Elle permet de découper et sculpter divers matériaux. Elle gère la profondeur de la découpe et également la forme.

La brodeuse numérique

Crédits Funlab – www.funlab.fr – brodeuse numérique

Là, pas besoin d’aller chercher très loin ! Cette petite bête vous permet, grâce à un modèle pré enregistré en numérique, de broder les motifs voulus sur tissus.

Vous pouvez rajouter à ça de nombreuses choses plus classiques comme de l’outillage de menuiserie, d’électronique et bien d’autres encore.

La Funlab, comment ça marche ?

Il vous suffit de venir à l’atelier, de vous inscrire et d’utiliser des « crédits » pour avoir accès aux différentes machines.

L’adhésion est de 20 euros, 10 pour les tarifs réduits et elle comprend 5 crédits.

Selon les machines, il faut un certain nombre de crédits pour les utiliser, en un temps donné. Par exemple : 1 crédit pour une heure d’imprimante laser, 3 pour une heure de brodeuse numérique, etc.(exemple non exhaustif) .

Afin de ne pas payer au coup par coup, il existe un portefeuille numérique où vous pouvez d’avance prévoir votre budget. À chaque utilisation d’une machine vous devrez noter sur feuille votre passage et vos crédits seront par la suite déduits.

Et à part l’utilisation des machines ?

La Funlab, c’est aussi tout un tas de projets, de formations et bien entendu, de la gestion. Pour que tout fonctionne correctement, l’association dispose d’un salarié pour ce qui est de l’ordre de l’administratif et un contrat de service civique.

Un horaire fixe ouvert à tous ! Le jeudi de 16h à 22h, vous pouvez venir apprendre à utiliser les différentes machines avec les bénévoles. En dehors de cette plage horaire, elles sont en « libre-service » mais de manière autonome.

Quels sont les différentes activités et ateliers proposés ?

Le « Coslab », est un atelier spécialisé dans le cosplay. Vous pouvez apporter vos projets et travailler dessus tout en bénéficiant des connaissances qui peuvent être mutualisées par les différents membres qui y participent.

Le « Repair café », se déroule une fois par mois un peu partout dans l’agglomération. Il a pour but de permettre, à quiconque en a le besoin, de venir échanger et apprendre à réparer du petit matériel du quotidien.

L’atelier « bartap » est là pour la création de borne d’arcade.

Il existe également un atelier de programmation et domotique.

Un partenariat est en cours avec l’association « la ressourcerie la charpentière », située derrière le stade de rugby de Tonnellé. Ce partenariat a pour vocation un projet de recyclage citoyen sur le plastique.

Sachez que vous pouvez dès aujourd’hui aller voir par vous-même la Funlab à l’adresse suivante :

MAME

49 Boulevard Preuilly

37000 Tours

Ou bien vous pouvez également vous inscrire en ligne directement sur leur site internet :

http://funlab.fr

 

4 réflexions au sujet de « Visite et découverte du Funlab, le fab’lab de Tours »

  1. J’avais déjà lorgné sur ce Fun Lab. Notamment pour fabriquer des pièces de customisation de nerfs et/ou des répliques. Mais j’ai été arrêté par la difficulté que j’imagine à utiliser une imprimante 3D 😉

  2. Le but est justement pendant les heures d’ouvertures decouverte d’être aider afin de passer ce cap. N’hésite pas à aller les rencontrer !

  3. Je vais me faire violence alors. Et au temps pour moi, c’était pour fabriquer un manche de sabre laser. J’ai même trouvé des plans sur un site 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.