Différents systèmes pour fédérer les joueurs – Shadow Hunters

 

Shadow Hunters est un jeu de plateau à identité secrète conçu par Yasutaka Ikeda. Le jeu, dont la première édition date de 2009 et qui ne possède qu’une extension sortie trois ans plus tard, a su rapidement s’imposer comme un immanquable de toute ludothèque qui se respecte. La force du jeu repose sur sa grande accessibilité en alliant un principe de jeu à identité secrète avec un système reposant tout de même sur des contraintes propres au jeu de plateau. Entrons dans la grande guerre entre entre shadows et hunters.

 

ShadowHunterPlateau

 

Le contexte de Shadow Hunter repose sur l’affrontement des créatures du monde des ténèbres, les Shadows, avec les chasseurs de démons, les Hunters. L’objectif d’un camp et de défaire l’autre et réciproquement. De plus, certains personnages neutres, qui ne font parti d’aucune des deux factions, pourront être présents et devront remplir leurs propres objectifs. Le jeu repose sur l’élimination de ses adversaires : c’est dans cet objectif qu’il conviendra alors de découvrir l’identité des autres joueurs à l’aide de cartes visions permettant d’obtenir des indices variés. Cette déduction, plus ou moins subtile, est un outil pour obtenir la victoire et non une condition essentielle ce qui permet aux joueurs les plus occasionnels de toute de même prendre plaisir au jeu et de s’intégrer dans des parties regroupant différents niveaux de joueurs. L’objectif n’est pas en soi de découvrir l’identité des autres et cela a une énorme influence sur son accessibilité.

L’autre force du jeu repose aussi sur l’autre aspect de son système de jeu à savoir l’importance du plateau de jeu. En effet, le déplacement sur celui-ci est important pour l’évolution de son personnage, l’accès à certaines capacités ou encore la possibilité d’attaquer un autre personnage. Cet aspect du système de jeu, plus accessible pour un certain nombre de joueurs, offre un cadre plus rigoureux pour les joueurs plus sensibles à ce genre. La combinaison de ces deux systèmes est globalement satisfaisante. Evidemment, l’aspect identité secrète est bridée par le système de jeu de plateau qui incite parfois à attaquer sans informations suffisantes par exemple tandis que certains joueurs attaqueront « parce qu’il est à porté » sans que cela soit réellement. Cela permet cependant à tous de s’amuser dans un même jeu et prenant les éléments ludiques qui leur plaisent le plus. C’est pour cette raison que Shadow Hunter est un jeu fédérateur.

Shadow Hunters est un très bon jeu qui remplit parfaitement ses objectifs. Il est certain qu’il ne satisfera pas ceux souhaitant approfondir un aspect  ludique précis mais sera le parfait compagnon pour tous les autres. Sortir la boîte vous garantira un bon moment.

 

ShadowHunterCartes

 

© Images tirées du jeu Shadow Hunters,conçu par Yasutaka Ikeda

2 réflexions au sujet de « Différents systèmes pour fédérer les joueurs – Shadow Hunters »

  1. Shadow Hunters pourrait sembler bancal vu le nombre de mécaniques qu’il met en œuvre, dés à l’appui… Et pourtant cela fonctionne bien et reste assez lisible grâce à un matériel bien pensé. Bien qu’il ne puisse prétendre au statut de jeu expert (trop de hasard, pas assez de possibilités d’actions,…), il permettra à chacun de s’amuser au jeu du chat et de la souris sans temps mort (ce que je reproche à Bang!). Dynamique, fun et beau (si l’on n’est pas rebuté par une esthétique à la Castlevania), il offre une bonne porte d’entrée aux novices et une récréation rafraichissante aux confirmés. Par contre, les acharnés du cube en bois passerons leur chemin.

  2. Ping : La déduction par les joueurs – The Resistance | De cape et de dés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *