Votez pour moi – Secret Hitler

Logo Secret Hitler

 

Secret Hitler est un jeu à identité secrète. Deux camps s’affrontent : les libéraux et les fascistes. Il convient de faire voter un maximum de lois de sa politique pour remporter la victoire. L’autre condition possible selon son camp est de faire élire Hitler chancelier ou bien de l’assassiner.

 

pic2822296_md

 

Ce jeu n’est toujours pas disponible à l’achat pour le moment mais a déjà été livré aux personnes ayant participé à son financement. En effet, Secret Hitler est le résultat d’une campagne de collecte sur Kickstarter en novembre 2015 et a connu un très fort succès. La somme totale récoltée par les précommandes est de 1.479.046 $ pour un total d’environ 35.000 contributeurs. Le principe du jeu finalement très simple est soutenu par un très bel espace de jeu. Les cartes secrètes sont par exemple distribuées dans des enveloppes qui n’ont strictement aucun intérêt ludique autre que l’ambiance. Ce qui n’est surtout pas à négliger.

 

41b9be58f0f9e44bba0e608bff704fe7_original

 

Il n’y a pas grand chose à dire sur le système de jeu en lui-même. Celui-ci se construit sur un système de vote : les joueurs élisent chaque tour un président et un chancelier qui se chargeront de voter une loi. Le premier pioche trois cartes, en passent deux au second qui choisira celle qui sera effectivement ratifiée. La pile comprenant environ deux tiers de lois fascistes contre le reste de lois libérales, il faudra alors deviner qui a choisi quoi et surtout qui sera le plus convaincant. Le jeu se joue de 5 à 10 joueurs et j’ai eu l’occasion d’essayer ces deux configurations – 6 et 10 joueurs pour être précis. Un problème qui a pu apparaître durant ces parties est la confiance envers une poignée de joueurs pour décider : chaque partie tournait autour de deux joueurs qui étaient désignés comme « sûrs ». A partir du moment où quelqu’un a participé au vote d’une loi fasciste, il lui était quasiment impossible d’être réélu ensuite. On pourra me répondre que le rôle d’Hitler peut profiter de cette tendance pour être élu chancelier, ce qui sera tout à fait pertinent. Seulement à partir du moment où il aura du, malgré lui, voter une loi fasciste pour telle ou telle raison, il lui sera très difficile de triompher et ce, sans que cela ne dépende de ses talents de joueur. Tout ça pour dire : je ne suis pas convaincu par l’équilibrage du jeu – toutes mes parties ont été remportées par les libéraux.

Evidemment, je n’ai pas assez joué à ce jeu pour être catégorique et il est totalement possible que cela ne soit pas du tout représentatif. N’hésitez pas à l’essayer si vous en avez l’occasion pour vous forger votre propre opinion.

 

Fascistes et libéraux

 

© Images tirées du jeu Secret Hitler, illustré par Mackenzie Schubert

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *