La déduction par le jeu – Mr. Jack

Mr.Jack Logo

 

Mr. Jack, ou plus précisément ici Mr. Jack London Nouvelle Version, est un jeu de plateau pour deux joueurs conçu par Bruno Cathala et Ludovic Maublanc et édité par Hurrican déjà à l’origine de la première version de Mr. Jack évidemment mais aussi de jeux tels que Mow et Augustus, des jeux forts sympathiques et accessibles aux joueurs plus occasionnels. C’est bien sûr aussi le cas de ce Mr. Jack qui repose sur un objectif d’identité secrète ; l’un des joueurs devra découvrir l’identité cachée du second. Le plateau de jeu sera l’élément essentiel permettant de résoudre cette problématique.

 

Mr.Jack Plateau

 

Mr. Jack possède un système de jeu asymétrique : l’un des joueurs est en charge de découvrir l’identité de l’autre qui devra donc tenter de rester anonyme le plus longtemps possible. La réelle condition de victoire du jeu est pour l’un d’arrêter le vilain en se déplaçant sur son pion, l’autre de quitter le plateau. Comme tous les jeux du genre, deux types d’indices aideront le joueur à découvrir l’identité secrète de l’adversaire : les indices inhérents au jeu lui-même et les indices résultants des joueurs. Le système de Mr. Jack se repose principalement sur les premiers car il ne se contente pas de donner des indices mais bien des réponses.

Un tour de jeu de Mr. Jack consiste à piocher une des cartes personnages, dévoilées face visible par lot de 4, de déplacer le pion dudit personnage sur le plateau de jeu et d’utiliser son pouvoir spécial. Il pourra s’agir par exemple de traverser un mur ou bien d’éclairer une certaine direction. Une fois ces actions effectuées c’est au tour de l’autre qui jouera deux tours d’affilés avant de revenir au premier. Les quatre cartes ayant été utilisées, quatre nouvelles sont dévoilées – les personnages restant – et on recommence. C’est aussi lors de cette nouvelle pioche qu’une question cruciale est posée à Mr. Jack : « Êtes-vous visible ou non ? ». Il le sera si le pion de son personnage, tiré aléatoirement en début de partie, est proche d’un lampadaire ou est adjacent à un autre personnage. Il est impossible de mentir à cette question. De cette façon l’inspecteur sait qui est ou qui ne peut pas être Mr. Jack au fur et à mesure due l’avancée du jeu. Il ne s’agit pas de simples indices mais bien de réponses : l’inspecteur ne peut être trompé et n’aura aucun doute sur la véracité de ces informations. Ajoutons à cela la présence de Sherlock Holmes, carte personnage parmi les autres, dont le pouvoir est de prouver aléatoirement l’innocence d’un des 8 suspects.

L’autre aspect du système de jeu est bien évidemment l’analyse du comportement de Mr. Jack – et donc pour celui l’incarnant d’en jouer pour brouiller les pistes – qui a comme objectif, je le rappelle, de sortir du plateau de jeu. Cela complète les informations obtenus par les effets précédemment énoncés pour découvrir la vérité. Cet aspect, bien qu’important, n’est que complémentaire avec le premier présenté dans le paragraphe précédent. Ainsi l’élément principal du système de jeu consiste à déplacer et user des bons pouvoirs pour découvrir le plus d’informations possibles en rendant tel ou tel personnage visible ou non. A l’inverse, Mr. Jack va tenter de répartir les pions de manière à donner le moins de réponses possibles pour l’inspecteur. Le placement est donc un élément crucial de la victoire.

Mr. Jack est un jeu accessible au plus grand nombre. Cela est notamment le résultat d’un système de déduction simple reposant sur des règles claires donnant des réponses et non des indices parfois difficiles à interpréter. The Resistance (article à venir très prochainement), à l’inverse, repose sur un principal totalement opposé dans lequel les joueurs sont la source principale d’information. Mr. Jack est donc un jeu sympathique qui pourra constituer une excellente porte d’entrée dans le genre du jeu à identité secrète.

 

Mr.Jack Boîte

 

© Images tirées du jeu Mr. Jack London Nouvelle Version, illustré par Piero

Une réflexion au sujet de « La déduction par le jeu – Mr. Jack »

  1. Ping : La déduction par les joueurs – The Resistance | De cape et de dés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *