L’Élu: la série

Quoi de plus passionnant qu’un projet qui vous tape dans l’œil dès les premières lignes de sa description? Ce fut mon cas il y a un mois quand une connaissance du monde du jeu de rôle est venue me présenter son dernier « bébé ». Vous en avez déjà peut être entendu parler car il tourne pas mal sur les réseaux sociaux dernièrement. C’est une série tourangelle, créée par des passionnés de cinéma et qui porte un nom évocateur pour le rôliste moyen: L’Élu.

elu-01Vous me direz, ce nom est très peu emballant tant il a été utilisé pour nommer une quête en jeu de rôle, film ou bien encore une bande dessinée. J’ai donc été faire quelques petites recherches pour savoir si le projet sortait ou non de l’ordinaire. Quelle ne fut pas ma surprise en lisant les différents articles sur le sujet. En effet, cela ne s’arrête pas à une simple série télé locale. Le but étant de jouer sur le trans-média et l’implication directe des spectateurs.

En quelques mots, le pitch par ses créateurs:

Juju, un trentenaire sans histoire décide de participer à une chasse au trésor pour se rapprocher de la mystérieuse Anaïs. Il découvre alors que ce jeu est bien plus que ce qu’il semble être… Ce qui ne devait être qu’un loisir sans conséquences devient le révélateur d’une conspiration bien plus vaste qui amènera Juju et ses amis à pénétrer dans un univers fait de mystères et de faux semblants…

elu-04

Juju c’est lui…

Cette série mêle fantastique et humour. Juju et ses compagnons vont devoir suivre une quête initiatique à coup de rebondissement et d’énigmes. Jusque là, il est vrai que le sujet a déjà été utilisé. Mais lorsque l’on creuse un peu dans l’univers qui entoure nos héros, l’imagination des créateurs se révèle un peu plus recherchée. En effet, ils ont fait le pari de mener leur personnages dans un univers inspiré de H.P. Lovecraft mais à notre époque.
Moderniser le genre est une excellente idée mais ils ne s’arrêtent pas là! Étant de fervents admirateurs de la pop-culture, de jeu vidéo et de jeu de rôle, ils donnent un bon coup de fouet au monde de notre écrivain de l’angoisse préféré. Aux commandes de ce projet un peu fou, deux spécialistes cinématographiques de la région.
Tout d’abord François Leognany, réalisateur de court-métrages comme « Sniper » ou encore « Je suis la Terre ». Il a été pendant cinq ans à la direction du festival tourangeau « Tours Métrages », dédié aux formats courts. En 2013, il lance sa propre société de production, connue aujourd’hui sous le nom d’Arkham Studio.
Le duo est également composé de Thibaut Gaillard, qui a aidé à la réalisation de court-métrages au sein de l’association Zero Factory Films. Il a également participé aux cotés de son comparse aux films nommés plus haut. Et je peux vous jurer que s’il mène le scénario de la série comme ceux qu’il crée en jeu de rôle, cela risque d’être passionnant!

elu-05

François Leognany et Thibaut Gaillard

Et si on en venait au projet en lui même? La série se veux incontestablement tourangelle! Les créateurs, le producteur exécutif Julien Courson, les acteurs et la plupart des équipes techniques seront de la région. La Touraine sera par ailleurs le lieu de tournage de cette dernière. Mais ils ne comptent pas s’arrêter là: le projet a pour ambition d’être diffusé au niveau national. Le modèle étant fait pour la télévision, il a été soumis à quelques grosses sociétés de production, qui n’attendent plus que le pilote.
Un pilote sous-entend que tout doit être mis en œuvre pour que le projet plaise. Les sociétés de production en reçoivent à la pelle et les créateurs doivent faire la différence. Pourquoi ne pas se lancer dans le financement participatif (après tout ça marche pour les autres…) pour mettre toutes les chances de son côté financièrement parlant? Une page Ulule est donc née (en complément du site internet) pour motiver les troupes à participer à cette aventure. Cela permettra surtout d’investir dans des décors, de la location de matériel et bien sûr le cachet des acteurs très investis depuis la naissance du projet.

Quid du trans-média? Je vous avoue que c’est la partie qui m’a le plus emballée. Il n’est pas question ici de simplement mettre sous forme télévisuelle les aventures de Juju et ses potes. Le but principal est de faire en sorte que le spectateur participe à la quête de nos comparses dans la vraie vie. Tout d’abord, la chasse au trésor sera interactive: de nombreux indices seront disséminés un peu partout à coup d’énigmes et de QR Codes afin que les spectateurs puissent interagir avec l’histoire. Il pourra alors découvrir des éléments cachés et de nouveaux indices.
Chaque personnage de la série aura son propre espace sur les réseaux sociaux et l’on pourra donc suivre leurs aventures et échanger avec eux. Un comics est également prévu pour compléter les connaissances acquises dans la série. Pour conclure, la réalité augmentée est à mon avis une super initiative. Nous ne serons pas de simples observateurs: l’univers créer pour l’Élu sort du petit écran pour venir s’installer dans notre quotidien et nous permet de nous investir dans l’aventure.

elu-06A chacun son avis sur les phénomènes trans-média et la réalité augmentée. Mais personnellement, j’aime voir des auteurs d’univers nous donner la possibilité d’évoluer dans leur histoire: qui n’a pas rêvé d’être à la place de ses personnages adorés, de vivre réellement les aventures ou bien de leur souffler à l’oreille la solution d’une énigme pour les aider à avancer? Je sais que nombre d’entre vous sont rôlistes ou GNistes (enfin on le suppose, vu la ligne rédactionnelle du site – NDLR), vous avez pour habitude de vivre des aventures en vous glissant dans la peau de votre personnage, participant à leur évolution. Que diriez vous d‘être vous même l’instigateur d’une aventure, de participer à celle de héros plus ou moins ordinaires? Moi ça me tente à 100%! J’ai hâte de voir ce projet se concrétiser et d’y apporter ma petite touche, même si elle n’est qu’éphémère.

Pour les curieux qui voudraient plus de détails sur le projet et l’univers, je vous encourage à visiter le site internet, la page du financement participatif, la page Facebook et le fil Twitter

Enregistrer

Enregistrer

Une réflexion au sujet de « L’Élu: la série »

  1. Ping : Les Chants de Loss | De cape et de dés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *